Les Macronneries

Les "Macronneries"... en marche (N°14/11 décembre 2018)

A force d'enfumer, le Gouvernement Macron va-t-il se faire ramoner ?

Le dernier « enfumage  macronien » date de ce 11 décembre 2018.

Kit ramonage herissonJe rentrerai prochainement dans les détails de ce nouveau ramassis de « crasses  indésirables» dans les tuyaux de la France.

Va-t-il falloir commencer à utiliser les outils de ramonage qui seront à notre disposition lors des prochaines élections Européennes ?

Probablement que oui, car ce sont bien tous ces dépôts fumeux cumulés depuis 30 ans qui ont mis le feu au Pays qui devront être évacués ainsi que les innombrables toxines produites depuis le 14 mai 2017.

La nouvelle tenue du ramoneur sera-t-elle jaune, verte ou rouge sang, je l’ignore.

En tous cas, les écouvillons utilisés seront ceux des Français oubliés, ignorés ou grugés qui procéderont à un nettoyage hors pair en vue d’éliminer l’ensemble des dépôts néfastes cumulés électoralement dans les « foyers parlementaires de la République ».

Billy SAM  

 

Les "Macronneries"... en marche (N°13/23 Novembre 2019)

30.000 MOUTONS PARQUÉS, CLOTURÉS​ SUR LE CHAMP DE MARS

Troupeau de moutonsLa liberté de manifester en France n’étant que celle qu’on vous accorde à l’endroit qu’on vous désigne, ce samedi sur le Champ de Mars le gouvernement espère parquer les « animaux rebelles » sur cette pelouse clôturée, surveillés de près par des chiens de troupeaux prêts à mordre en cas de de fuite vers d’autres grands pâturages parisiens où l’herbe est plus riche et bien meilleure : Elysée, Matignon, Parlement, Hôtels particuliers etc.

Toute tentative d’ évasion mènera aux abattoirs de la république : Tribunal, Incarcération, privation de droits divers...

Bèèè !!!!!

Les "Macronneries"... en marche (N°12/19 Novembre 2018)

CASTANER : MEILLEUR COMPTABLE ET DEVIN  ?

« 282710 Gilets Jaunes » décomptés samedi

Ah ! Ils sont forts au gouvernement !

Comptable dépassé- Lorsqu’un mouvement de protestation appuyé par des manifestations est organisés par des organisations syndicales, nous avons droit à la litanie suivante : « xxxxxx manifestants selon la police et xxxxxx manifestants selon les syndicats » ce qui donne droit à d’énormes différences d’appréciations minimisant l’action revendicative. On sait déjà chaque fois que les chiffres sont truqués.

Mais là c’est encore plus fort, en l’absence d’organisation syndicale ou politique nous avons eu un décompte tellement précis par le ministère de l’intérieur qu’il fait peur quant à la manipulation médiatique des estimations Macronniennes.

Il faut le faire : Trouver un chiffre précis de 282710 de Gilets Jaunes s’étant rassemblés sur la voie publique alors que le mouvement était disparate, presque sauvage échappant à tout encadrement gouvernemental donc à un contrôle parfait et irréprochable.

Ce sont ces dix derniers manifestants décomptés officiellement qui me font peur tellement tant cela est absurde et sent l’énorme arnaque Ministérielle !

Et qui à décompté les manifestants venus relever ou renforcer ceux qui étaient en place au petit matin ? Combien y en avait-il exactement ? On les a « gommés ».

Il y avait une multitude de barrages à l’entrée de villages, pas seulement près des grandes villes.

Je suis sûr qu’on pourrait donner sur l’ensemble des métropoles et des bourgs un chiffre d’au moins le double de ceux annoncés mais pas à dix près comme l’affichent les autorités. Nous, petits Français ne sommes pas aussi doués pour compter que Mr Castaner !

Monsieur le Ministre, le ridicule ne tue pas mais alors qu’est-ce qu’il m’a aidé à rédiger cet article !

B.S.

 

Les "Macronneries"... en marche (N°11/13 Novembre 2018)

Provocation policière organisée par le gouvernement Macron ?

Le désarroi du gouvernement devant le pouvoir de la rue est évident.

ManifestationIl n'a pas d'interlocuteur désigné sur qui taper (Syndicats-Oppositions politiques...)  La contestation  vient de partout. Le mécontentement est général.

Il ne lui restera plus que la provocation policière pour légitimer des actions de choc.

Désamorcer un mouvement qui vient du peuple, est un vrai problème, alors il prévoit d'envoyer les CRS ce Samedi 19 novembre pour casser du "manifestant" 

Tous les prétextes seront bons afin de décrédibiliser  un grand ras-le-bol légitimement exprimé par la majorité des français.

Je souhaiterais me tromper, mais les raisons invoquées et les  méthodes  de "maintien de l'ordre"  qui seront employées pourraient être  les mêmes que celles de certains pays totalitaires.

Macron a peur du peuple...et il a raison !  La rue lui fera savoir que sa "souveraineté" est une utopie.

B.S.

 

Les "Macronneries"... en marche (N°10/16-10-2018)

QUICONQUE  GOUVERNE...MENT !

C’est l’apanage de tous les dirigeants. Arrivés au pouvoir ils pratiquent le mensonge à outrance, la désinformation et les non-dits.

On peut dire que le Gouvernement actuel obtient la palme d’or en matière de tromperies.

Pinnochio- Cela a commencé durant la campagne électorale ou un certain Macron promettait des réformes et vous y avez cru. Certes, les réformes à gogo ont démarré à grand train, mais hélas ce n’était pas celles que vous attendiez.

Certes, il vous a promis des baisses d’impôts, mais dès le début de leur timide application, pour compenser, il a commencé à taxer et surtaxer tout ce qui lui tombait facilement sous la main et ce n’est pas fini !!!. Et Oui en matière de taxes visibles ou cachées, tout est bon pour « Macron ».

En outre, une certaine Brigitte « dédommagée officiellement par l’état pour des services d’action sociale à venir » devait s’occuper du handicap. On voit aujourd’hui de quelle façon : Les Députés de la REM se sont débrouillés pour que les propositions de lois concernant l’intégration des Handicapés en milieu scolaire ne soient pas votées.

J’en passe...et des meilleures que vous découvrirez au fil du temps, c’est à dire au cours du mandat Macronien. Certaines seront irréversibles à moins qu’à l’avenir les organisations syndicales et les associations de défense du Citoyen se décident à mettre en œuvre des actions intelligentes contre ce que j’appelle des abus de faiblesse répétitifs à l’encontre du plus grands nombres de Français, corroboré par la mise en place étatique d’ un système de racket et de détournements des minimums vitaux en bande organisée.

Et n’oubliez pas que vous pouvez faire grève...protester….défiler dans les rues, le Gouvernement s ‘en fout !

Alors réfléchissez à ce qui pourrait être organisé grâce à la loi du nombre en excluant tout espèce de corporatisme ou syndicalisme partisan qui gangrènent ou cassent les actions d’ampleur nationales, ceci à la grande satisfaction d’une certaine classe politique dominée par un « gourou » égocentrique. 

B.S.

 

 

 

Les "Macronneries"... en marche (N°9/30-09-2018)

LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE, C’EST PAS LE PIED !

 

- Taxes à gogo telle est la devise du Premier Marcheur de l’histoire qui avance à pas de géant, écrasant sous ses bottes de 7 lieues les descendants du Petit Poucet que sont les salariés modestes et petits retraités.

Godillots 1Faire ici une liste des augmentations de taxes et des créations permanentes de cette forme scélérate d’imposition à la fois douloureuse et perverse ainsi que la listes des français impactés et grugés serait sans fin.

Choisissons simplement parmi les dernières augmentations de taxes, la plus impactante qui est celle des carburants décrétée sous couvert de soi-disant bonnes intentions écologiques pénalisant encore les retraités, les petits salaires, les travailleurs indépendants (infirmières-aides à domicile etc.), les transporteurs (et par contrecoup l’ensemble des consommateurs qui subiront des augmentations de tarifs alimentaires et de services).

Le prix du Fuel domestique, lui, en est arrivé à un point qui ne permet plus aux plus faibles de se chauffer.

Soyez certains que les suppressions ou les diminutions de certains impôts sont largement compensés par ce fatras de taxes et surtaxes décidé par celui qui, croyant marcher en avant ne cesse de faire reculer l’ensemble de la société.

A cours de choses taxables, méfiez-vous, peut-être que la République en Marche finira par taxer vos semelles de baskets, godillots, croquenots et autres chaussures même usées ou trouées qui vous permettent encore d’avancer paisiblement dans votre vie courante.

Quant à elles, les pantoufles des retraités se verraient surtaxées pour raison d’inactivité.

Mais n’oubliez pas que Macron et son épouse, eux, marchent dans des chaussures de luxe...à vos frais !

Billy SAM

   

Les "Macronneries"... en marche (N°8/03-09-2018)

MACRON PRĔDATEUR

- Non content de prêter allégeance aux lobbys de la chasse en recevant les organisations de chasseurs et en diminuant le coût du permis, Macron tire aussi à bout portant sur les petits retraités. (Nouvelles Taxes-Augmentations de la CSG-De nombreux Tarifs publics et de certains services-Diminution d’ aides diverses etc ...)

Db6ace13Les petits retraités, en permanence dans le viseur de Macron font-ils partie d’ une « race » qu’il veut voir s’éteindre ou s’affaiblir encore plus ? Probablement.

Mais attention, le retraité est un mammifère plein d’expérience qui ne se laissera pas piéger longtemps et qui pourrait bien sortir de son terrier et retourner ses propres armes contre ce prédateur qui se sent investi d’un pouvoir qu’ils ne lui ont pas donné  ( C’est contre Marine Le Pen qu’ils ont voté au 2e tour de l’élection Présidentielle et non pour lui)

En tout état de cause Macron ne peut se targuer d’être le Président élu par la majorité des retraités et des Français.

C’est pourtant sous l’AUTORITE de ce « MONARQUE » auto-investi se prenant pour l’astre suprême que le « PEUPLE » subit les coups répétés d’un chasseur de primes ayant pour but de diminuer constamment la maigre pitance de ceux qui ont déjà faim pour pouvoir augmenter son propre train de vie, celui du gouvernement et des classes privilégiées.

Gare au loup : Les retraités et bien d’autres classes sociales grugées en permanence risquent bientôt sortir de leur « tanière ». ! Leur rage pourrait faire des dégâts électoraux !

Billy SAM

 

 

Les "Macronneries"... en marche (N°7/18 Février 2018)

  Miniinfo

Lettre d'un p'tit jeune de 80 ans au Président de la République... C'est tellement bien écrit... et ça rime ! 

Je voudrais vous féliciter
>  Il vous en a fallu du courage
>  Pour décider de ponctionner
>  De leurs soi-disant avantages 
>  Tous ces bienheureux retraités. 
>  Il est vrai qu'ils sont redoutables
>  Et pour tout dire presque enragés
>  Il y a même un bon côté
>  Peu s'en iront à l'abordage
>  Afin d'incendier l'Elysée
>  Ou de construire des barrages. 
>  Et puis ils vont bientôt crever
>  Alors pourquoi donc s'en priver ? 
>  Peut-être vous a-t-il échappé
>  Ce que fut leur enfance dorée? 
>  La deuxième guerre mondiale
>  Avec son lot de privations, de bombardements,
 Un régal pour qui aime les films d'action.
>  Et ensuite ce fut l'école
>  Où l'on passa bien peu de temps
>  Pas comme certains guignols
>  Qui n'en sortent qu'à 27 ans. 
>  Souvent après c'était l'usine
>  Où l'on entrait à 14 ans
>  Quarante-huit heures par semaine
>  Quinze jours de congés payés ... 
>  Vraiment l'existence rêvée. 
>  Votre service militaire
>  Dites-moi où l'avez-vous fait ? 
>  Pour nous, 28 mois d'une guerre
>  Trente mille jeunes y sont tombés
>  Mais cela n'est pas votre affaire
>  Pour le résultat qu'on connait. 
>  Alors pourquoi donc se gêner
>  Pressurons les tous ces nantis
>  Pour pouvoir mieux distribuer
>  Aux arrivants de ces pays
>  Qui jamais n'auront travaillé
>  Ni cotisé, que nenni. 
>  Pour ce qui est du logement
>  Mon Dieu que nous fûmes gâtés
>  A six dans l'appartement
>  D'à peine soixante mètres carrés
>  Sans aucune des commodités
>  Qu'on accorde généreusement
>  Même aux nouveaux arrivés. 
>  Puis l’accession à la propriété,
>  Pour certains « privilégiés »
>  20 à 30 ans à serrer la ceinture, 
>  Pour que la retraite assure
>  A ces affreux gigolos
>  Un patrimoine de prolos !
>  Sans doute l'histoire de France 
>  N'est pas votre tasse de thé. 
>  Elle fût traitée en votre absence
>  Ou bien vous l'avez oubliée.
>  Pas nous......

> Un jour vous vous en apercevrez. 

LES VIEUX

et eux,

CE QU'ILS EN PENSENT  -  CE QU'ILS EN DISENT

CE QU'ILS EN CHANTENT :

 

 

 

 

RetourRETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

Les "Macronneries"... en marche (N°6/2 Février 2018)

Le MACRON Fort 

C’est une médication dangereuse prise de force en mai 2017 pour éviter les effets pervers d’un autre médicament tout aussi risqué, la "Néomarine" ...Gelule 1

Une fois la première pilule avalée suivie d'une administration dans la durée, les effets secondaires de cette préparation vénéneuse peuvent être très dangereux notamment auprès d’une population déjà considérablement affaiblie par les divers traitements précédents :

- "Le Chiragon agriculturis" (plus efficace sur les vaches que sur l’humain) etc.

- "Le Miterranol bi-sulfuré" (aux doubles effets pervers agissant sur la descendance )

- "La Hollandite" douce (genre de guimauve sans saveur)

Les Excipients au nombre de 577 ( Députés) ont été ajoutés pour enrober et protéger cette drogue dangereuse sur laquelle 50 Millions de consommateurs n’a fait aucune étude ni donné d’avis.

Alors on avale tout ça, bêtement, tranquillement en espérant que la pandémie s’estompe.

Il y aura bien un moment où il faudra vomir pour rejeter cette drogue qui risque de pourrir notre cerveau et notre vie.

Consommateurs, unissons nous pour demander une véritable formule qui guérirait définitivement notre mal-être, celui de la pauvreté du peuple programmée par les énarques et les politiques. (ce sont les mêmes!) 

RetourRETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

Les "Macronneries"... en marche (N°5/25 septembre 2017)

 0,8 %

08% d'augmentation sur les retraites  soit + 10,40 Euros de plus par mois pour les retraités percevant 1300 Euros par mois (le chiffre de référence pris par Macron)

Mendiant image animee 0004A déduire de cette manne providentielle ....toutes les augmentations et taxes qui viendront gréver le budget de ces catégories !!! 

UN VRAI FOUTAGE DE GUEULE !...

ALORS QUE:

INFO. INTERNAUTE

 A VÉRIFIER

Vote de la suppression de la CSG pour les députés et hausse  de la CSG pour les retraités !

Aucun média n’en parle

Les députés dans l'’indifférence générale ont voté l’'exonération de la CSG sur leurs frais de mandat parlementaire.

Et ce dans le cadre de la loi de moralisation de la vie publique. On marche sur la tête, on demande aux retraités de faire des efforts, des millions de seniors vont voir leur contribution sociale augmenter et en plein été dans la nuit, les députés se votent une exonération d’impôt.Franchement, on se moque du monde !

Ça suffit, on ne peut demander toujours et encore des efforts aux retraités et les législateurs se votent en catimini une suppression de CSG pour eux-mêmes !

Ce sont toujours les mêmes qui trinquent, c’est inacceptable, maladroit, honteux ! Les députés sont-ils bien moins lotis que des milliers de retraités qui n'’ont que 1200€ de pension mensuelle ?

Il faut savoir que les députés ont 7209,64€ d'’indemnité mensuelle, 5840€ d'indemnités représentatives et 9618€ de crédit pour rémunérer leurs collaborateurs. En parallèle, la retraite moyenne est de 1376€ brut et 560 000 retraités touchent le minimum vieillesse…

Pour rappel, les députés se votent une baisse d’environ 430€ de CSG et les retraités vont voir leur CSG augmenter de près de 200€. Deux poids deux mesures…

C’est cela le nouveau monde ? Dans tous les cas c’est scandaleux…

RetourRETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

Les "Macronneries"... en marche (N°4 /5 septembre 2017)

 Loi travail ou pauvreté à perpétuité !

La loi travail est désormais inscrite dans le panel des lois scélérates imposées par Macron avec l’approbation de certains syndicats, les Jugetimides contestations de certains autres qui ont peur que l'Etat leur coupe les vivres s'ils contestent trop fort, (Et oui, c’est l’état qui nourrit les syndicats de plus en plus désertés par les adhérents!) seule la réprobation d’une  organisation syndicale de Gauche tente de jouer son vraie rôle de syndicat.

Il n’est besoin d’être économiste ni énarque pour comprendre que cette loi va entraîner de graves répercutions sur les bas salaires, les petites retraites, la vie sociale et la précarité de l’emploi et ce ne sont pas les journalistes politiques, ni les économistes qui se prennent pour des maîtres à penser qui vont me persuader du contraire.

Je souhaiterais me tromper et l’on verra bien à moyen ou long terme si ma vision est juste.

En attendant essayez de ne pas gober les discours des politiques et journalistes pro-Macron comme vous goberiez des œufs.

Il s’agit là d’œufs pourris que vous ne serez pas prêts à digérer.

 Billy SAM

RetourRETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

Les "Macronneries"... en marche (N°3/juillet 2017)

Le Prince de la non-communication

Se succédant à lui-même après son sacre à Versailles, le « Roi Soleil bis » serait-il devenu l’empereur de la communication ? … à sens unique bien-entendu !

Macron et sa couronneNe serait-il pas plutôt le prince de la non communication, utilisant les médias uniquement pour dorer son blason, parfaire son image de régnant mais en aucun cas répondre aux interviews et aux réelles aspirations du peuple qui de toutes façons en majorité ne voulait pas de lui.

Qu’a-t-il donc fait depuis son arrivée au pouvoir ? Rien de positif, seulement des blablas, des inaugurations et commémorations, jusqu’à trois par jour à grand frais ainsi que des promesses qu’il ne pourra pas tenir car à la fin de son mandat, j’espère qu'on jettera ses réformes imposées et scélérates dans le container des affaires non recyclables.

Il coupe, il tranche, il taille dans les acquis sociaux, dans les aides publiques, dans les dotations aux collectivités, dans les budgets de l’armée...Il veut aussi diminuer le nombre de parlementaires donc les moyens financiers des assemblées (ne serait-ce pas pour augmenter le train de vie  du gouvernement et de son aristocratie étatique?)

Il n’apporte rien et n’apportera rien aux bas salaires, aux petits retraités, aux chômeurs, à la couverture sociale et médicale, au bien être des plus pauvres… Petit à petit il gruge, il gruge, il gruge...les plus faibles et merci aux syndicats qui rentrent dans ce jeu !

Par contre, Il dépense et dépensera sans compter pour des opérations de prestige, des réceptions, des voyages. Le voilà maintenant qui veut créer un statut ou une charte pour la « première dame  de la cour » alors qu’il veut interdire les emplois familiaux pour les Députés. Même non rémunérée combien coûtera "la favorite" en déplacements, en personnel à son service, en frais de bouche, en voyages, habillement et protection rapprochée? (avantages en nature non déclarés aux impôts?)

B.S.

RetourRETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

Les "Macronneries"... en marche (N°2/9 Juillet 2017)

 LE ROI SOLEIL BIS

Quand j’ai vu à la télé l’entrée pompeuse et à grand frais du Président de la République à Versailles précédant son discours devant le Congrès,  j’ai bien cru que nous retournions au 17e siècle et que nous allions vers un règne sans partage.

Caricatures french king french monarch french history louis the great le roi soleil gbrn660 lowJ’ai vu dans le faste et l’apparat de cette cérémonie un nouveau monarque imbu de sa personne jetant à la figure du peuple la stature royale qu’il voudrait imposer.

Il ne lui manquait que le sceptre et la perruque !…

Régnera-t-il 72 ans comme l’illustre Louis le Grand ?

J’espère que non, car après son intronisation, le Roi Soleil bis pourrait bien faire de l’ombre aux Français :

"Modifications du code du Travail, diminution du nombre de représentants du peuple, coups de ciseaux dans les prestations sociales, coups de force par ordonnances, augmentation de la CSG..."

j’en passe et des meilleures…

Ce qui est certain, c’est que l’astre Macron ne nous prépare pas un avenir sans nuages, ipourrait bien nous conduire au désastre…

Grandeur et décadence, ça va quelquefois de pair !...

RetourRETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

Les "Macronneries"... en marche (N°1/Juin 2017)

 Racket sur les retraites                                        

Emmanuel Macron va augmenter la CSG, même sur les retraites à partir de 1200 Euros !

Racket-Cow boyCe prélèvement supplémentaire va être reversé aux salariés sous forme de primes et plus les salaires seront élevés plus les primes seront conséquentes.

Jusqu’à maintenant c’étaient les salariés qui payaient pour les retraités.

Désormais ce sont les retraités qui vont augmenter le pouvoir d’achat des salariés et particulièrement celui des plus nantis.

Cherchez l’erreur !

Ça c’est un sacré prélèvement à la source !

Et quand la source sera tarie, on jettera probablement les petits retraités dans le puits de l’oubli ?...

Bravo et merci Macron.                                  

                                    RetourRETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 11/12/2018